La domotique et la surdité

Actuellement 1 bébé sur 1000 naît sourd et nous sommes 6 millions de personnes atteintes par la surdité en France (y compris les personnes âgées)…

Quelle différence entre une personne sourde et malentendante ?

Il existe plusieurs catégories de la surdité :

  • Depuis la naissance :
    • être sourd sans possibilité d’entendre avec des prothèses auditives
    • avoir une audition partielle causé par une malformation ou endommagée par une maladie héréditaire ou maternelle.
  • devenir sourd ou partiel causé par un environnement très bruyant ou violent : machines professionnelles, boîte de nuit (gérants, serveurs…), écoute de la musique trop forte avec un casque, explosions etc…
  • par accident
  • par vieillissement

Aussi, il existe plusieurs degrés de surdité : malentendant, léger, moyen, sévère, profond etc…

Une personne malentendante est un individu qui peut téléphoner, parle comme tout le monde mais il a des difficultés de compréhension, c’est souvent le cas des personnes âgées ou les professionnels du milieu bruyant.

Il existe des sourds oralistes :  mis à part les personnes devenus sourds qui parlait normalement autrefois, ce sont aussi des personnes nées sourdes qui peuvent parler presque normalement grâce à l’apprentissage par une orthophoniste.

Les sourds profonds, quant à eux, se communiquent par le langage des signes LSF ou la langue parlée complétée LPC. Et il existe également d’autres méthodes de communication moins connues que les orthophonistes utilisent pendant l’apprentissage de la parole. Grâce à ces professionnels, certain(e) sourd(e)s peuvent devenir oraliste sans avoir entendu sa propre voix.

Aussi il existe malheureusement aussi des sourd-aveugles qu’on en parle très peu : quant à eux, ils communiquent par la main et le toucher. Pour eux, ils ont besoin des équipements spéciaux, des boîtiers olfactifs ou la lecture par braille.

De nos jours, de plus en plus de nourrissons naissant sourds sont désormais opérés pour porter des prothèses auditives de nouvelle génération : les implants cochléaires.

Sans entrer dans l’éternel débat sur les bienfaits de cette nouvelle technologie, beaucoup de parents ne sont pas encore convaincus ou de peur de perdre la culture sourde quand ils sont également sourds. En réalité, beaucoup de sourd(e)s se sont fait opérer et certain(e)s regrettent depuis…

Cette nouvelle génération de jeunes n’auront plus les mêmes besoins que les anciens. Ils peuvent dans la majorité des cas vivre comme tout le monde : comprendre les radios ou les vidéos, téléphoner, communiquer etc… Le langage des signes ne leur est plus nécessaire sauf à communiquer avec leurs parents sourds.

Quant aux personnes âgées, ils auront toujours besoin des classiques appareils auditifs.

Comment vit une personne sourde ou malentendante ?

Des personnes ne peuvent pas ou plus entendre les petits bruits de la vie quotidienne (bips, bruit pas, goutte d’eau, bruits de vent voire plus), certaines personnes ne peuvent pas comprendre ou mal les prononciations des mots. D’autres auront du mal à comprendre une phrase entièrement et cela amène souvent à des confusions ou des malentendus.

Il est totalement inutile de crier plus fort sauf si on est dans un milieu bruyant, la majorité des cas peuvent comprendre en regardant les lèvres de la bouche : il faut souvent bien articuler, répéter ou employer des mots simples mais ça beaucoup de gens n’y pensent pas ou ne savent pas comment faire.

Par contre, elles ne peuvent pas téléphoner même avec des prothèses auditives car elles ont dû mal à comprendre la voix qui est déformée ou hachurée.

La perte de l’audition est souvent compensée, comme les aveugles par les autres sens du corps humain : la vue et le toucher. Les sourds ont souvent une meilleure mémorisation visuelle ou décèlent plus sensiblement les vibrations du sol ou des objets. C’est pourquoi certains sourds dansent avec la musique très graves car ça fait vibrer et perçoivent les percussions…

Par contre, nous avons l’avantage de pouvoir bien dormir la nuit même avec des voisins bruyants 😉

Quelles sont les aides matérielles ont ils actuellement ?

Mis à part les appareils les plus connus, il existe heureusement des sous-titrages des vidéos ou dans les chaines télévisées.

Des associations ont dû se battre pour que ça soit systématiquement intégrés mais hélas ce n’est pas encore totalement intégrés : trop de films en VOD même étrangers (surtout les vieux films) ou pire les films français même vendus en DVD/Blu-ray ne sont pas tous sous-titrés, c’est honteux ! Surement parce que ça leur coûte trop cher !

Alors que tout le monde utilise en majorité le téléphone, des solutions alternatives existent mais ne sont pas encore totalement accessibles ou assez répandus (d’ou mon blog pour les informer).

De nos jours, nous avons des entreprises d’interprètes sous-traitées par des grandes enseignes par exemple.

Un nouveau service 114 a été récemment crée pour permettre de contacter les secours par SMS ou par télécopie.

Des Start-up ont lancé des nouvelles solutions comme une application qui convertit la voix en texte (RogerVoice), une autre qui permet de transcrire la voix de son interlocuteur en face (Ava) ou un appareil qui convertit un bruit reconnu par un signal lumineux (SmartEar)

Il existe également des messages écrits qu’on peut recevoir par des nombreuses applications sur mobile, montre connecté etc (SMS, emails, FaceBook Messenger, WhatsApp) ou tout simplement par des notifications comme j’ai expliqué dans mon article ici.

Enfin vous avez également la domotique grand public ou vous pourrez personnaliser en fonction de vos besoins. C’est ce que mon blog va régulièrement en parler ou je vous partagerai mes expériences.

La seule difficulté de la domotique est sa mise en place et beaucoup de personnes peuvent avoir des difficultés pour les paramètres. Elles n’auront pas une Hotline adaptée aux sourds. Il existe des tutoriels mais encore faut il savoir ou s’adresser…

Mais alors ils ont déjà tout ce qu’il faut ?

Et non !

Comme expliqué, on n’a pas totalement des sous-titres partout.

De nos jours, des nouveaux produits innovants comme par exemple les assistants vocaux ne sont pas adaptés aux personnes sourdes ! Malgré que certains modèles ont un écran tactile, ils n’ont pas pensé à intégrer un sous titrage de la voix (seul l’Amazon Echo Spot le fait) ou un clavier virtuel ou bluetooth pour faire sa demande… Allez faire un tour sur mes articles publiés ici :

Autres exemples :

On n’entend mal ou pas les sirènes des pompiers, de la police ou gendarmerie etc.. Malgré l’ajout des nouveaux gyrophares au niveau des pare-chocs, on ne les voit pas de loin donc imaginez que vous êtes au feu rouge et qu’il y a une dizaine de voitures à l’arrière, vous allez bloquer tout le monde malgré les klaxons et appels de phares des conducteurs avant que vous allez vous rendre compte que c’est vous qui bloque le passage…

Et j’ajoute des klaxons, des bruits anormaux de sa voiture (choc, frottement), les bips du radar de recul qu’on n’entend pas  etc…

Avis aux développeurs qui nous lisent, l’idée que je propose est de développer une application intelligente sur mobile (avec ou sans petit micro sans fils externe) qui fonctionne de la même manière que le boitier SmartEar et qui va déclencher un flash ou clignoter l’écran en couleur avec un message du bruit décelé…

Et il y a encore d’autres problèmes que les personnes sourdes ne peuvent pas compenser… c’est ce que je propose encore une fois de plus la domotique, les les API et l’ IFTTT en attendant une solution plus efficace…

Par exemple : vous habitez dans une maison individuelle, la solution du boitier SmartEar n’est pas suffisante car il faudrait acheter en option des Avert’Flash et en mettre dans chaque pièce ou avoir constamment les yeux rivés sur son mobile et le garder en permanence dans sa poche.  J’ai rencontré le fabriquant de ce produit et je leur ai proposé d’ajouter des afficheurs LED comme j’en ai parlé ici qui ne valent que 29 Eur.

Quelles sont les solutions qui existent dans la domotique ?

Avant tout, qu’est ce que c’est la domotique ?

“La domotique est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison et de l’entreprise (chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des solutions techniques pour répondre aux besoins de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores, etc.) que l’on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.”

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Domotique

Pour ma part, j’utilise le réseau Z-Wave après avoir testé plusieurs marques concurrentes et plus précisément la box eedomus qui est pour moi le plus simple et abordable aux personnes néophytes. Bien évidement un minimum de temps d’adaptation sera nécessaire mais mon blog sera là pour vous aider !

Il existe de nombreux capteurs, détecteurs, ampoules, applications qui vont faciliter la vie des sourd(e)s !

Exemple lorsque j’ai une alerte (incendie, inondation, frigo en panne, bruit, sonnerie…), je peux être informé par écrit (email, notification, sms etc) au lieu d’une sonnerie ou d’une voix.

Et en plus je peux être informé par des lumières ou des flashs dans chaque pièce, par un afficheur LED ou sur une montre connectée. Et je ne parle pas des accessoires spéciaux pour les sourds mais bien des ampoules connectées qu’on peut remplacer à la place une ampoule classique ou en ajoutant un module domotique derrière un interrupteur par exemple.

Et j’ai accès à ma box depuis l’extérieur en utilisant mon mobile ou par un autre ordinateur distant pour avoir plus de renseignements et pouvoir piloter à distance.

Alors que les entendants ont un assistant vocal, nous, les sourds, peuvent piloter autrement grâce aux API qui est un lien internet et qui peut être adapté sous la forme d’un des boutons virtuel sur écran : cela va exécuter une commande au lieu d’afficher une page Internet.

Enfin, la domotique c’est aussi les caméras de surveillance, je vous expliquerai comment les intégrer dans la domotique pour recevoir une photo ou vidéo lorsqu’il y a une alerte ou une sonnerie.

Vous aurez toutes ces explications prochainement dans mon blog.

Et les personnes âgées ou proches pourront ils en profiter ?

Bien que les personnes âgées ne deviennent pas toutes sourdes, la domotique est une aide indispensable pour les proches entendants ou sourds.

La domotique peut être également utilisée à la place des prestations extérieures et onéreuses si vous maîtrisez la domotique.

En installant une box domotique chez une personne très âgée, les proches pourront être informés à distance de l’état de la résidence (porte ouverte ou volet oubliée la nuit), intrusions, installer un bouton d’alerte en cas de problème ou visualiser depuis une caméra vidéo voir si le parent âgé va bien (chute par exemple) etc… des possibilités sont très nombreuses que je vous invite à venir découvrir dans mon blog.

Cliquez ici pour voir tous mes articles publiés en rapport avec la surdité.


Si vous souhaitez soutenir le blog qui est gratuit sans publicité et sans sponsor, aucun spam, un petit don (1 ou 2 Eur) pour financer le coût de l’hébergement me fera certainement plaisir ! Merci d’avance.

Pour soutenir le site : https://fr.tipeee.com/domolity


Je rappelle que le site/blog est amateur et géré par un utilisateur passionné non professionnel. N'hésitez pas à me donner votre avis, un conseil, exprimer en privé votre désaccord ou pour une correction en me contactant par ce formulaire. Les critiques négatives et non constructives seront automatiquement supprimées, rien ne vous oblige à visiter mon site qui est gratuit. Ce site a pour but de partager mes expériences vécues par mon handicap et proposer des solutions.