Nouveauté : une application SwELP Sentinel pour prévenir les secours.


Niveau difficulté : 1 out of 5 stars (1 / 5)

Concerne : tout le monde

Avis de DomoLity : 4 out of 5 stars (4 / 5)


L’application SwELP Sentinel a été développée par un capitaine des Sapeurs Pompiers, Mr Hervé FRANTZ, qui s’est fait aidé par plusieurs personnes pour le lancement de sa Start-Up. Sa société, l’Agence Sentinel, fondée en 2016 à Colmar est composée de 22 salariés. Elle a convaincu de son utilité aux différents organismes et a obtenu des subventions.

Comme j’ai expliqué dans mon précédent article pour les personnes sourdes et malentendantes, il n’existe pas encore de logiciel officiel au service d’urgence 114. L’application SwELP est exactement ce que je recherchais, c’est à dire, une utilisation simple et rapide, avec coordonnées GPS et surtout par des boutons questionnaires, c’est bien mieux que de répondre aux questions par écrit alors que l’utilisateur peut être stressée ou sous le choc.

Cette application convient parfaitement à tout le monde de l’analphabète aux professionnels. C’est un gain de temps énorme.

Au lancement de l’application, vous avez 3 choix possibles par glissement de l’écran vers la droite :

  • Urgence Vitale
  • Démonstration (pour découvrir son fonctionnement)
  • Vigie (option payante pour prévenir et rassurer ses proches)

On peut l’essayer et se familiariser avec la partie Démo sans risque de les constater pour rien, j’ai fait des essais donc pas de souci, ils ne sont pas venus à ma porte ! 😉

En haut de l’écran, vous avez deux gros boutons virtuels : Cercles et Carte

  • Cercles : sert à ajouter ses proches, se signaler aux autres, se parrainer et souscrire à une option payante pour rassurer ses proches.
  • Carte : sert à connaître sa position. Elle permet aussi de vérifier si la position est correcte, il arrive parfois qu’il y ait un décalage et dans ce cas, il faut sortir à l’extérieur ou se déplacer pour réajuster sa position.

Pour avertir les secours, vous devez cliquer sur le gros bouton rouge et prendre une photo : soit sur l’accident, sur incendie forêt, etc soit votre photo (selfie) par l’icône en bas gauche si vous êtes blessé ou en danger

A chaque fois que vous aurez cliqué, des nouveaux gros boutons virtuels vont apparaître pour vous poser des questions simples qu’il faudra répondre rapidement. Un SMS vous confirmera à chaque validation.

A noter que le lancement de l’alerte s’annule automatiquement si vous ne poursuivez pas après 50 secondes et vous pouvez également annuler dans les 50 secondes.

Extrait du descriptif du logiciel :

“- Je peux alerter les services d’urgence en quelques secondes par l’envoi d’une photo géo-localisée qualifiée
– Je peux prévenir les utilisateurs à proximité d’un incident en cours.
– Je suis prévenu en temps réel des événements survenant à proximité pouvant mettre ma sécurité en cause.
– Je reçois des consignes de sécurité réfléchies par des professionnels du secours et de la sécurité.
– J’informe les secours de mon statut : en sécurité, en danger, j’aide ou je vois.
– Je peux aider les secours en envoyant des photos complémentaires concernant un événement donné.
– Je rassure mon cercle de proches lorsque je suis concerné par un incident en cours.
– Je peux être mis en relation par appel vidéo avec le centre SwELP Sentinel, et les services de secours ou les forces de l’ordre qui disposent déjà de la solution Sentinel, pour le recueil d’informations complémentaires.”

Bien pratique pour par exemple les VTTistes, les randonneurs etc

L’application est gratuite pour alerter les services d’urgence et aussi pour être prévenu en cas de danger près de nous. De plus, les sourds peuvent porter secours ou aider des personnes en difficulté car ils sont prévenus d’un danger ou d’un besoin dans le secteur grâce à l’application. Des sourds peuvent devenir des héros, c’est son objectif de communiquer ainsi avec fierté.

Source : article Le Monde

Il existe une option SWELP+ payante par abonnement : 2 Eur par mois ou 20 Eur par an. Elle sert à “assurer mon cercle élargi de proches lorsque j’émets une alerte ou indique ma situation sur un événement survenant à proximité”.

Par contre, prendre les photos sur le lieu de l’accident risque de provoquer de l’indignation des témoins qui ne sont pas informés de l’usage de l’application. On assiste de plus en plus dans le monde des voyeurismes ou des personnes qui prennent des photos ou des selfies au lieu de secourir la victime, c’est assez mal vu de prendre des photos sur place.

Je ne dis pas que je désapprouve totalement ces photos mais il faudrait mettre en garde son utilisateur qu’il doit prévenir les victimes et les témoins que c’est pour les secours. Comme on dit : “Une image vaut milles mots”

Pour télécharger, voici les liens :


Pour :

– Facilité d’emploi

– Gain de temps pour avertir les secours

– Réponses précises et rapides

Contre :

– Mitigé pour la prise des photos sur le lieu de l’accident et de la victime

Source : http://www.lagencesentinel.com/