Projet : construire un afficheur LED XXXL

Mise à jour de l’article au 11/11/2018 :  boitier XXXL en fibre composite terminé, construction d’un boitier en LEGO en version XXL avec une carte Wemos D1 sans soudure, parfait pour les débutants. Pour le programme version 3.1.1, développé par Byfeel : je l’ai installé et ca marche très bien, il faudra encore patienter pour l’article ici !

Cliquez ici pour reprendre la suite de l’article déjà lu ! (MAJ 11/10/2018)


Niveau de difficulté : (3 / 5)

Concerne : Tout le monde


Sommaire :

  1. Présentation des afficheurs LED
  2. Pourquoi pas une version XXXL ?
  3. Que faut il acheter ?
  4. Construction du boîtier
  5. Construction du boitier en LEGO
  6. Téléverser le programme (prochainement)

1 – Présentation des afficheurs LED

Depuis quelques semaines, je possède un Smart Led Messenger acheté sur le site du fabricant et vendu pour la modique somme de 29 Eur qui sert à afficher des textes à défilement dans un petit boitier. Attention, le délai de livraison est de plus d’un mois actuellement. Si vous êtes pressé, il est possible de le commander en deux coloris au choix chez Amazon plus cher à 39 Eur et livrable en 4-5 jours apparemment…

Avant de continuer, je vous conseille de lire cet article complet qui explique son fonctionnement : test réalisé par Maison et Domotique

Depuis la rentrée 2018, une nouvelle mise à jour v2 permet d’envoyer un message en local plus rapidement : article sur l API local du Smart Led Messenger par Abavala

Etant sourd oraliste, je ne comprends pas les messages vocaux et grâce aux API, je peux être informé par des messages écrits envoyés depuis ma box domotique ou autre chose.

Je suis tellement content de ce produit que j’en ai commandé d’autres pour mon bureau et autres pièces.

Le gros dilemme, c’est que j’étais contre la prolifération du Wifi expliquée dans mon autre article, sachez qu’il est possible de programmer son extinction à distance en les branchant avec des prises domotiques du réseau Z-Wave pour limiter les ondes la nuit ou plus simple par un petit programmateur bon marché.

De plus, j’ai eu l’idée de l’installer à l’arrière de ma voiture, je vous expliquerai prochainement dans mon prochain article pourquoi faire. Un peu de patience 😉 :p

2 – Pourquoi pas une version XXXL ?

Il serait bien de mettre une version XXXL sous la TV, ca sera la barre de “son” pour les sourds 😉

J’ai demandé à la société du produit Smart Led Messenger si elle avait prévu ou pouvait construire un modèle plus grand pour mieux voir les messages longs ? Malheureusement, elle ne pourra pas le faire, trop occupée à honorer ses commandes.

J’ai fait le tour sur Internet ou il y avait des nombreuses possibilités grâce à un module Wifi ESP8266 qui n’est pas très difficile à monter pour un utilisateur moyen comme moi :

Le plus difficile est l’intégration du firmware (application pour faire fonctionner la petite carte électronique) car il faut avoir un minimum de connaissance sur l’environnement Arduino. Heureusement qu’il y a des tutos et des forums pour se faire aider !

Plus d’info pour l’ESP8266 : article publié par Fais-le-toi-meme

“L’ESP8266 peut aussi être utilisé de manière totalement autonome, en exécutant lui-même des applications que vous aurez programmées. Là, ça devient vraiment puissant. L’ESP8266 ne va pas se contenter d’ajouter des fonctionnalités Wi-Fi à votre Arduino, il va exécuter lui-même votre programme Arduino, tout en prenant en charge la partie Wi-Fi. Vous n’uploaderez plus votre programme sur l’Arduino, mais directement sur l’ESP8266. “

J’ai été séduit par l’article de Sarakha63 et j’ai craqué pour la vidéo en bas de la page…

Source : Blog de Sarakha63 Domotique

3 – Que faut il acheter ?

J’ai commandé tout le nécessaire sur le site Amazon et j’ai reçu ma première paire de matrices LED. Une matrice est constituée de 4 modules de 8×8 Leds

Il faut :

1 – Matrices Led, il existe deux modèles que je vous expliquerai la différence plus bas :

Matrice disponible de suite en France, nécessite la soudure pour l’assemblage :

Ou plus facile à assembler, sans soudure mais il faut commander en Chine :

2 – Module ESP8266, pour la matrice, il faut un Wemos D1 mini :

3 – Un transfo 5v micro USB à 1 Ampère qu’on en trouve partout.

Je n’avais juste qu’à mettre des “capuchons de raccordement” ou “Cavalier de court-circuitage” pour connecter la paire et coller, provisoirement, en attendant de les fixer, dans une boite en bois, les deux composants avec un pistolet à colle chaude.

La paire de matrices assemblée et collée avec la colle chaude au pistolet.

En attendant de recevoir la carte Wemos D1 mini, j’ai utilisé celle d’un Smart Led Messenger qui avait une matrice défectueuse et qui a été remplacée par un autre.

Mon essai a été très satisfaisant et j’ai commandé encore une paire de matrices LED pour monter une version XXXL (c’est à dire 4 fois la longueur du boitier Smart Led Messenger)

Pour la construction du boitier, il n’est pas nécessaire d’avoir une imprimante 3D, une boite en bois peut faire l’affaire. On trouve facilement dans le commence des petites planches fines “Balsa” pour maquettes par exemple, une colle à bois et un kit de pinces de serrage.

En cherchant dans un magasin de bricolage, j’ai fait une découverte : il existe un panneau fin, écologique et résistante à l’humidité car il est constitué en fibre composite. C’est un peu comme un carton épais mais bien plus solide.

Pour la carte Wemos D1 mini, je n’avais pas trouvé une version soudée.

Il faudra faire la soudure des barrettes GPIO (sorte de peigne)

Par contre pour la D1 normale, elle est beaucoup plus grande, il n’y a pas de soudure à faire mais il faudra acheter en plus des petits câbles pour Arduino Male/Femelle.

L’inconvénient, c’est que votre boitier sera beaucoup plus volumineux…

Si vous souhaitez réduire au maximum votre boitier, il n’est pas nécessaire d’être électronicien si vous êtes bricoleur, par contre, il faudra évidement s’équiper d’un fer à souder et quelques accessoires  pour 25 euros minimum.

Il faudra aussi prévoir un support sinon ca va être galère :

Ou plus cher mais bien plus pratique !

Ensuite, il suffidra de s’entraîner avec des platines vierges qu’on en trouve chez Amazon et visualiser un des tutoriaux sur YouTube comme par exemple celui-ci :

En 5 minutes, vous saurez déjà souder !

Entrainement sur une carte vide…

Mission accomplie, ce n’était pas si dure que ca avait l’air ! Il faut juste avoir une bonne grosse loupe et être à l’aise pour ne pas trembler…

4 – Construction du boîtier

Pour le montage du boitier, j’ai donc choisi le panneau en fibre composite qui est extrêmement facile à découper avec un cutter ! Bien mieux qu’un carton, on a l’impression de découper du polystyrène condensé.

Pour les outils, il faut :

  • Un bon gros cutter avec lame neuve
  • Une planche en bois à mettre en dessous pour la découpe au cutter
  • Une règle métallique
  • Un pistolet à colle chaude

  • Une colle extra forte, finalement je déconseille la colle à bois, ca n’accroche pas si bien que ca…
  • Des petits clous fins pour renforcer le boitier, ca ne risque pas d’éclater le panneau contrairement au bois.
  • Un marteau of course
  • Un tube de pâte à bois pour corriger les imperfections et petites erreurs de découpe
  • Des limes à bois
  • Papier de verre fin
  • Peinture

Montage du boitier : j’ai commencé par le plus simple car je n’ai pas reçu les 2 autres matrices sans soudure, elles sont parties depuis la Chine donc il faut être patient surtout que les fêtes de fin d’année approchent.

De plus comme je ne pouvais pas intégrer le programme de Byfeel dans le boitier Smart Led Messenger (le branchement entre la carte Wemos D1 mini et la matrice n’est pas le même), j’ai donc fabriqué une version normale.

J’ai pris cette matrice qui est plus mince dispo de suite chez Amazon, puisque pour ce modèle, je ne vais pas le transformer en XXXL. Grâce au pistolet de colle, j’ai collé la carte Wemos directement au dos du module. Pour réduire encore plus l’épaisseur, j’ai soudé, avec succès, les fils directement à la carte sans mettre les barrettes GPIO.

Découpage du panneau : comme je débute, j’ai commis des maladresses et des mauvaises découpes (pas droit, surface abîmée) mais comme on dit : c’est en faisant des erreurs que l’on apprend et on s’améliore depuis, j’ai donc bien fait de commencer par un plus simple.

Collage des deux cotés avec le pistolet à colle, là encore j’ai réalisé des petites erreurs ou rencontré des imprévus : la matrice n’était pas bien droit et les 4 modules LED de la matrice étaient en zigzag donc il fallait faire gaffe au collage : coller à l’extrémité et attendre que ca refroidisse puis coller petit à petit vers l’autre extrémité en veillant que ca reste bien aligné au panneau…

Sur cette photo, on remarquera des grosses imperfections, je ne me fais pas de souci, ca se corrige facilement avec des limes et de la pâte à bois.

Le montage est presque terminé, je dois attendre le séchage de la pâte à bois pour finir le ponçage et le peindre. Dommage que je ne sais pas faire des mini graffitis, j’aurais pu le personnaliser 😉

Comme il me manquait toujours les deux matrices, j’ai quand même commencé la construction de la version XXXL. Par contre pour juste le dessous, j’ai finalement pris du bois en contreplaqué plus épais pour plus de solidité et faire du poids : le panneau en fibre composite étant très léger, j’avais peur qu’il soit fragile pour cette forme.

Là encore, j’ai eu des imperfections mais je me suis amélioré, le tout, rectifié à la lime, pâte à bois et papier de verre une fois sec.


Mise à jour de l’article au 11/11/2018


Voila le résultat une fois terminé, il manque aussi le ponçage et la peinture…

Alors convaincu par la facilité de la construction ? Finalement, j’ai apprécié ce panneau en fibre composite, très écolo, résistant et surtout très facile à découper et poncer.

En réalisant avec ces panneaux en fibre composite, son poids est très léger et le volume est proche aux dimensions du Smart Led Messenger qui lui réalisé par une imprimante 3D.

Si toutefois, vous ne sentez pas très chaud par le travail du bois/carton (c’est la même chose) et la flemme de peindre etc alors vous pouvez installer les matrices quelque soit la longueur dans des goulottes pour électricité, il suffira de découper la façade avant pour coller les matrices avec un cutter chauffé (pas trop) au briquet ou si vous souhaitez faire 1-2 rangées (que je compte en faire surement la prochaine fois), vous pouvez utiliser des boites pour électronique comme sur ma photo.

Si malgré mon article, vous n’êtes pas chaud pour tenter l’expérience, vous pouvez très bien construire en LEGO !

5 – Construction du boitier en LEGO

En regardant un de mes fils jouer aux LEGO, je me suis demandé si je pouvais construire un boitier pour les afficheurs LED. C’était possible pour les Raspberry alors pourquoi pas ?

J’ai donc examiné toutes les pièces qu’il avait pour savoir si la matrice pouvait entrer sans trop d’écartement et bingo, c’est possible !

J’ai donc pu construire un modèle pour une matrice.

Cet alternative est très intéressante pour les personnes qui n’ont pas d’imprimante 3D ou, encore moins, ne sont pas bricoleurs !

Le seul inconvénient pour la construction de l’afficheur est la soudure impérative sur la carte Wemos D1 mini (5 soudures à faire) sinon tant qu’à prendre la carte plus grosse D1 comme j’ai expliqué dans mon article ici mais il faudra construire un boitier plus profond ou plus haut au choix.

De mon côté, j’ai donc réalisé un modèle XL avec une carte Wemos D1.

Vous aurez surement remarqué qu’il a deux rangées des briques LEGO en plus mais la profondeur reste identique.

Bonne nouvelle, on peut caler la carte Wemos D1 dans la fente du côté, un peu de colle chaude suffira pour la maintenir.

A l’intérieur, la carte est bien calée par deux petits LEGO

Bien que la carte et les matrices ne chauffent pas, au dos, j’ai mis 4 briques perforées car j’ai prévu ajouter une batterie, une sonde de température et des boutons poussoir à l’intérieur. Ce boitier “portatif” va me servir pour ma terrasse.

Comme vous pouvez voir sur cette photo, la matrice entre parfaitement entre les briques, j’ai trouvé des pièces de LEGO pour réduire les espacements sans les découper ou limer ! :-p

Si vous n’avez pas de LEGO ou s’il vous manque quelques pièces, ce n’est pas du tout un problème : on peut commander des pièces sur un des sites et les prix sont plus que corrects !

J’ai commandé sur ce site : https://www.briquestore.fr/ Vous trouverez toutes les pièces même les plus difficiles, tout y est et en plusieurs coloris ! Il y a même des pièces de la gamme Technic !

C’est à peine plus cher que sur le site officiel LEGO mais votre commande sera très rapidement livré contrairement chez LEGO ou son le délai de traitement peut très très long :

Extrait sur le site LEGO

“Nous préparons soigneusement vos commandes LEGO Pick A Brick et Briques & Pièces à la main. C’est la raison pour laquelle un service de livraison Express n’est pas disponible pour ce type de commande. Les commandes Pick A Brick sont livrées dans un délai de 12 jours ouvrables et les commandes Briques & Pièces sont livrées dans un délai de 7 à 10 jours. Nous ne serons pas en mesure d’ajouter de messages ou d’instruction de livraison pour les commandes Briques & Pièces. Nous livrons ces commandes séparemment des commandes de boites LEGO; par conséquent, il est possible que vous receviez plusieurs colis différents.”

Chez Brique Store, les frais de port sont plus que correct ! Et gratuit à partir de 55 Eur d’achat.

Pour construire un boitier 2 matrices avec la carte Wemos D1 mini (avec soudures), il faut compter une vingtaine d’Euros  et pour 4 matrices, une quarantaine d’Euros…

Attention sur mes premières photos, il y a 4 lignes de briques car je n’avais pas toutes les pièces et il y a un petit espacement au dessus pour la matrice. J’ai commandé 2 lignes de briques plates pour remplacer 1 ligne de briques et ajuster au plus près de la matrice. Je vous tiendrai au courant dès que je les aurai reçus.

Pour la quantité des briques, il faut pour une matrice (si je ne me suis pas trompé depuis) :

  • En longueur, une série de briques 20 picots (matrice seule = 17 picots)
  • En hauteur, 3 lignes de briques + 2 lignes de briques plates
  • En profondeur, 6 picots pour une carte D1 mini

Par contre, si vous avez acheté une matrice sans soudure, vous pourrez réduire le boitier à 19 picots car les broches sont perpendiculaires à la matrice.

Pour le boitier XL avec la carte Wemos D1, il y a 35 picots.

Si j’ai le temps, je vous ferai la liste précise des pièces à commander.


Prochainement : l’intégration du programme dans le module ESP8266 pour la version XXXL grâce au tuto et au programme développé par Byfeel

La nouvelle version 3.1.1 est disponible et fonctionne très bien. J’ai eu des difficultés car il y avait une erreur dans son lien et c’est rectifié depuis

Vous allez découvrir des nouvelles fonctionnalités qui sont bien mieux que l’afficheur Smart Led Messenger ! 😉

Un tutoriel est prévu pour vous indiquer quelle application peut on utiliser pour envoyer ses messages depuis son smartphone.

Et également comment modifier le programme de Byfeel pour remplacer le firmware du Smart Led Messenger : les branchements ne sont pas les mêmes mais les composants sont identiques, il n’y a donc pas de raison que ca ne puisse pas fonctionner.

A suivre…


Je rappelle que le site/blog est amateur et géré par un utilisateur passionné non professionnel. N'hésitez pas à me donner votre avis, un conseil, exprimer en privé votre désaccord ou pour une correction en me contactant par ce formulaire. Les critiques négatives et non constructives seront automatiquement supprimées, rien ne vous oblige à visiter mon site qui est gratuit. Ce site a pour but de partager mes expériences vécues par mon handicap et proposer des solutions.